Hommage aux parents


Ce soir, au Gala des Jutra, les acteurs, comédiens, cinéastes, etc. ont remercié leurs parents. Ce sont des choses qui se font régulièrement mais j’ai comme eu l’impression que c’était plus évident ce soir!

Évidemment, nos parents sont importants. Importants pour ce que nous avons été, pour ce que nous sommes et pour ce que nous deviendrons. Comme disait un grand maître: « il y a un p’tit peu d’eux autres là d’dans! » 🙂

Je n’ai pas d’enfant. Mais j’en suis un! Je suis un enfant qui a eu ses hauts et évidemment, ses bas. Mes parents ont toujours été là et aujourd’hui à la retraite, on (les trois enfants que nous sommes) peut encore compter sur eux.

Quand j’étais jeune, je suivais des cours de natation. Dans le temps, on était dans les couleurs (jaune, orange, rouge, …. blanc). Rendu au bleu, je n’étais plus capable! Plus capable de me lever les fins de semaine pour aller nager! (C’était toujours à 9h00 du matin en plus…. grrrr! Eille! C’était l’heure des Cités d’or 🙂 🙂 :)).

J’ai donc demandé (bon ok! Disons pas mal chialé:) ) pour arrêter mes cours.

« Eille! Tu vas finir tes cours. Tu as commencé, tu vas finir! » dirent mes parents en me faisant une face qui m’indiquait qu’il ne fallait pas que je m’obstine.

Bon bon bon! Ok! J’ai donc terminé mes couleurs. Mais je me suis faire prendre au jeu. Rendu au blanc, nous étions un peu plus vieux et ça faisait quand même quelques années que nous étions presque toute la même gang. Nous nous sommes donc inscrits au cours de sauveteur puis ensuite comme moniteur.

J’ai donné des cours de natation pendant des années. J’adorais ça! C’est même avec ces expériences (j’ai aussi donné des cours de danse) que je suis devenu aujourd’hui, un enseignant.Mes parents, 45e anniversaire de mariage

Chaque fois que je m’impliquais dans une activité, mes parents étaient là et m’encourageaient. Je les ai vu à mes spectacle (j’étais dans une troupe de danse folklorique à l’époque), aux spectacles de ma soeur (elle jouait de la flûte) et aux spectacles de mon frère (il jouait de la guitare). Non mais! Ils étaient TOUJOURS LÀ! On se souviendra d’ailleurs des « Bravo! Bravo » que criait ma mère dans le fond de la salle! Elle était bien fière et nous… bien gênés! 🙂

De plus, lorsque mes parents m’aidaient dans mes devoirs et leçons, je n’ai jamais senti de jugement.

« Ha toi t’es comme moi! J’étais tellement pas bonne en math moi! Pour ça que tu n’es pas bon! » JAMAIS! Nous n’avons jamais entendu ce genre de commentaires que plusieurs de mes élèves reçoivent presqu’à chaque jour. N’est-ce pas triste?

Chers parents (pas les miens là, les autres:) ) Encouragez vos enfants! Poussez-le! « Forcez-les » à terminer les projets qu’ils entreprennent. J’ai déjà entendu: « Mon enfant ne veut plus faire le spectacle de fin d’année. Elle est trop stressée et je respecte son choix! »

QUOI??? C’est quoi ça? D’où est-ce que ça vient! Se dépasser! Être meilleur! Dernièrement, ma soeur a « forcé » (avec la complicité de l’entraineur) mon neveu à aller dans un tournoi de waterpolo! Il voulait rien savoir! Rien! Il a fait un but! Comment pensez-vous qu’il se sentait? FIER! Très fier! Et même s’il n’avait pas compté! C’est à nous de lui montrer qu’il est essentiel et important pour l’équipe.

Nous sommes maintenant à notre 3e spectacle de fin d’année à l’école! On encourage! On « force »! On règle les chicanes! On leur dit qu’ils sont essentiels et importants pour le spectacle.

Chaque fois que je vois un jeune sur une scène je suis des plus heureux! C’est très difficile d’être sur une scène devant 300-400 des fois 1000 personnes. On a une chance. On doit performer! Chaque fois que je vois mes élèves sur une scène, je me rappelle le travail fait, le chemin parcouru.

Mais il m’arrive aussi d’être triste! Triste parce qu’il y a des parents qui ne veulent pas que leurs enfants s’impliquent dans des projets. Je ne la comprends pas celle-là! Je suis triste parce qu’il y a des parents qui n’encouragent pas leurs enfants comme moi je l’ai été! Je suis triste de voir qu’on abaisse des enfants, que l’on ne croit pas en eux, que l’on leur croit un avenir impossible.

Le principal travail que je fais en classe, c’est souvent d’essayer de détacher ces enfants de ce que leurs parents peuvent leur dire! Ce n’est pas une mince affaire je dois vous avouer! Imaginez-vous! Comment voulez-vous qu’un élève soit bon, le devienne ou s’améliore en mathématique par exemple, s’il est profondément convaincu qu’il n’est pas BON! On peut vraiment faire ça à un enfant? NON! Je dis non!

Je termine ici en disant un gros merci à mes parents qui m’ont toujours encouragé dans mes projets! Même les fois où ils n’y croyaient peut-être pas! Je remercie aussi les parents de mes élèves qui rendent mon travail plus facile! Plus facile dans le sens où nous sommes deux à travailler sur l’estime de soi des enfants. Tellement important! Merci aussi aux parents qui ont encouragé, « forcé » vos enfants à monter sur scène en tant qu’artistes. Le cinéma québécois ne serait pas ce qu’il est si vous n’aviez pas été là!

Alors aujourd’hui je dis:

Maman! Papa! Merci!

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.