Mes élèves sur Twitter! Notre expérience 2011-2012


Bonjour à tous,

En ce début d’année scolaire, j’ai cru bon vous mettre les liens ci-dessous. C’est en fait un petit résumé de notre expérience sur Twitter l’an passé (classe de 5e année: 30 élèves).

En somme, que de bons commentaires des élèves. Comme dans tout, il y en a qui n’ont pas accroché jusqu’au jour où les India Desjardins et les Bryan Perro ont commencé à répondre à leurs micro-billets (tweets). Ils ont alors remarqué qu’ils pouvaient être plus près des artistes, de leurs héros et de leurs idoles.

Il y en a aussi qui sont quasiment devenus accros 🙂 Ils se sont ouverts un compte Twitter et ont aussi participé à des discussions comme le #ClavEd qui ont lieu les mercredis midis.

À mon avis, utiliser Twitter en classe a trois fonctions:

1. Faire lire: Oui! oui! Les élèves lisent! Quoi? Ils lisent ce que nos abonnés écrivent. C’est pour cette raison qu’il faut bien choisir qui nous allons suivre. Normalement, on s’abonne à des gens qui ont les mêmes intérêts que nous ou qui peuvent nous apprendre des choses intéressantes.

2. Faire écrire: Soit pour poser ou répondre à une question (types de phrases) d’un de nos abonnés, soit pour informer ceux et celles qui nous suivent, soit pour divertir ou pour discuter et apprendre à connaître d’autres cultures, etc.

3. Comment devenir un bon citoyen numérique?  Mes élèves ont appris beaucoup sur Twitter. Lorsque je leur ai expliqué la puissance d’un « retweet » (lorsqu’un abonné prend un tweet que vous venez d’écrire et le partage sur son mur. C’est alors que ses abonnés voient ce que l’on a écrit). Lorsqu’une personnalité comme Guy A Lepage qui a présentement plus de 134 000 abonnés et qu’il retweet… ça peut faire tout un effet et pas nécessairement celui que l’on voulait faire.

J’ai donc expliqué l’importance de ce que l’on écrit sur les réseaux sociaux et l’impact que cela peut avoir. D’ailleurs, à ce sujet, je devrais donner cette année, avec l’aide de l’agent communautaire du SPVM, des ateliers sur les réseaux sociaux (surtout pour Facebook) dédiés aux parents. Nous avons eu, depuis deux ans, des problèmes avec Facebook. Les élèves s’écrivent à peu près n’importe quoi sans penser que cela peut avoir des répercussions sur leur vie à l’école. Erreur! J’ai vu des élèves avoir peur de revenir à l’école parce qu’ils se sont fait dire des choses sur Facebook. Interdire Facebook? Non! De toute façon, les élèves y seront un moment donné. Les éduquer? Oui! Assurément! Les éduquer à devenir de bons citoyens numériques. Pour les ateliers, à suivre…

Il est clair que je recommence mon expérience cette année. Vous pouvez suivre notre classe @5ABStgerard et ainsi communiquer avec mes élèves. Ils ont des yeux qui pétillent lorsqu’ils voient un message qui leur est destiné (bien regarder le tutoriel pour ne pas oublier les #(mot-clic)).

Voilà! J’attends vos commentaires toujours constructifs et mes élèves seront enchantés de discuter avec vous, via Twitter, tout au long de l’année.

Un autre lien intéressant: Vocabulaire Twitter: 15 mots et symboles à connaître

Pierre (@P_gagnon)

Laissez un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.